Le ministère de la sécurité et de la protection civile a formé près de trois cent conducteurs de taxi-moto communément appelé zémidjan sur l’insécurité routière, la criminalité et les avantages de l’identification du conducteur, le 26 janvier 2016 à Lomé.

Cette séance a permis de former les participants à jouer le rôle de veille citoyenne,au respect des règles du code de la route, à l’incivisme, aux difficultés (agression, braquage…) qu’ils font face et la nécessité de professionnaliser leur corporation.

Cette rencontre ouverte par le ministre de la sécurité, le colonel Yark Damehane sur la partition du conducteur de taxi moto dans la sécurisation de la population, a été l’occasion pour le ministre de rappeler les droits et devoirs de ces conducteurs, de les remercier pour leur collaboration dans le renseignement et leur contribution à l’économie nationale.