Les patrons de presse ont été sensibilisés le jeudi 10 mars 2016 à Lomé sur le VIH/SIDA et sur l’importance de large diffusion des informations sur cette pandémie qui est un problème de santé publique et de développement.

Cette rencontre a pour but de mener des discussions sur l’implication des premiers responsables des organes de presse dans la lutte contre le VIH et sur la contribution des médias dans la diffusion des messages sur la lutte contre le VIH au Togo afin de sortir des recommandations. La rencontre prépare également les responsables de presses pour la prochaine réunion de haut niveau de l’Assemblée Générale de l’ONU.

Le directeur de l’ONUSIDA-Togo Christian Mouallah a salué l’effort fait par le Togo en matière de riposte contre le VIH/SIDA, tout en reconnaissant le rôle joué par des médias dans cette lutte. Docteur Christian a encouragé les communicateurs à une implication totale à travers leurs productions et des diffusions des messages sur le SIDA et sa prévention, car cette maladie constitue un problème de développement.

Le ministre de la communication, Guy Madjé LORENZO a ouvert les travaux en présence du ministre de la santé, Moustapha MIJIYAWA. Il a estimé que les journalistes sont des Miroirs de la société donc ils doivent être le reflet de la santé de la population. C’est pourquoi il a souligné l’importance de cette rencontre la nécessité d’impliquer les responsables de presses afin qu’ils aient des informations fiables à relayer à la population pour un changement de comportement, ce qui permettra au Togo d’atteindre zéro (0) nouvelle infection à l’horizon 2030.

Rappelons que trois medias ont été récompensés avec des prix d’encouragement par L’ONUSIDA pour leur sensibilisation sur la lutte contre le VIH/SIDA.