Le projet Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricole (CORAF) a organsiné un séminaire d’animation de la Plateforme de Communication et d’Innovation le 12 mars 2016 à Lomé. Les participants à cette rencontre d’échange et de partage sont composés des Comités de Développement des Quartiers (CDQ), de Syndicat des vidangeurs du Togo, des groupements des agriculteurs et maraîchers, de groupement des femmes, des étudiants et des techniciens de laboratoire.

Il s’agit d’un cadre d’échanges, de formation, de vulgarisation de résultats de la recherche, d’innovation et de partage d’expériences. Les parties prenantes invitées vont s’investir pour apporter leur contribution dans l’assainissement urbain et l’utilisation des déchets en agriculture.

Placée sous le thème « Externalités négatives de l’intensification des sols cultivés en milieu urbain : méthodes et outils d’évaluation et pratiques alternatives » la rencontre vise à informer aussi bien les acteurs du monde agricole que les consommateurs des produits sur les impacts de l’usage des déchets dans leurs cultures et voir dans quelle mesure les accompagner suite aux expériences issues des activités menées sur le terrain.

Selon Gnon BABA, Coordonnateur National du projet CORAF, Doyen de la Faculté des Sciences et Techniques, responsable du Laboratoire d’Assainissement, Sciences de l’Eau et Environnement (LASEE), cet atelier vise à sensibiliser la population sur les effets négatifs de l’usage des déchets dans l’agriculture et les risques sanitaires et environnementaux auxquels l’homme s’expose. D’après le coordonnateur, l’occasion sera saisie pour informer les agriculteurs sur les matières organiques qui sont conseillées et surtout comment en faire leur usage pour avoir un bon rendement.