Sur 40.000 femmes et jeunes envisagés, 38.531 personnes ont été dépistés et 430 cas sont positifs et référés dans les structures de prise en charge. Les résultats de la campagne nationale de dépistage du VIH, organisée du 30 novembre au 4 décembre au Togo.

Le rapport a été présenté à l’ensemble des partenaires pour discuter du travail abattu afin d’améliorer les stratégies pour une génération sans sida à l’horizon 2030.

Le Programme National de Lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissibles (PNLS-IST) a rendu public ces données le mercredi 16 mars 2016 à Lomé.

La coordinatrice du PNLS, Dr SINGO Tokofai Assetina a souligné que le combat contre le Sida est une lutte commune, c’est pourquoi elle a remercie tous les acteurs nationaux et internationaux qui se sont mobilisés pour l’atteinte des résultats encourageants.

Le système des Nations Unis a contribué à plus de 42% du financement. Le directeur pays ONU-SIDA, Christian Moualla a félicité l’initiative du PNLS, qui en sorte un exercice de recevabilité des fonds pour la pérennisation des acquis. Dr Christian a salué la mobilisation des ressources financières nationales des sociétés de la place notamment SOTRAL, les banques, togocellulaire etc…

Le coordonateur du CNLS-IST professeur Vincent PITCHE, s’est lui félicité de la stratégie utilisée par le PNLS pour atteindre les cibles, tout en appelant tout le monde de ne pas perdre de vue l’objectif 90/90/90 pour une future génération sans nouvelle infections, à l’horizon 2030. Le rapport a été par kelma Hidane responsable de l’Unité Conseil Depistage au PNLS qui a relevé les acquis à pérenniser.