Des experts en santé sont en une rencontre d’échange préparatoire du 20 au 22 avril 2016 trois jours sur les moyens et stratégies à adopter pour éliminer l’onchocercose dans notre pays d’ici 2020.

L’onchocercose est une maladie parasitaire avec des manifestations cutanées et oculaire transmise à l’homme par piqûre infectante d’une mouche noire appelé simulie. Cette maladie a fait de nombreuses victimes au Togo comme dans bien d’autres pays. La lutte menée depuis plus de 40 ans donne aujourd’hui des résultats probants mais l’on note quelques poches de résistance dont il faut trouver des stratégies pour les éradiquer. C’est l’objectif de cette première réunion préparatoire des experts à Lomé.

La représentante de l’OMS au Togo, Lucile IMBOUA a relevé l’importance d’un tel sujet et a appelé à s’investir pour éradiquer cette maladie au Togo.

Le secrétaire général du ministère de la Santé, Gado Napo-Koura a remercié tous les acteurs de terrain qui ont permis au Togo d’arriver à ces résultats satisfaisants, dans le cadre la politique mise en place pour l’élimination de l’onchocercose au Togo en 2020.