Le Président de  la  Haute Autorité de  l’Audiovisuel  et de la Communication Richard Biossey Kokou TOZOUN décédé le 29 février 2016 a été conduit le samedi 30 avril  à sa dernière demeure à Bè-Kpota à Lomé.

L’inhumation a été précédée d’une messe en l’Eglise Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus de Kégué en présence du Premier ministre, du Président de l’Assemblée Nationale, des membres du gouvernement et de plusieurs autres personnalités.

L’inhumation de Richard Biossey Kokou TOZOUN a eu lieu après un hommage national. Sur le parvis de l’Eglise, la dépouille de l’illustre disparu a eu droit aux honneurs militaires.

Dépôt de gerbe par le premier ministre Koami selom KLASSOU représentant le chef de l’Etat, puis un hommage national dans une oraison présentée par le ministre de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique, Guy Madjé LORENZO. Il a magnifié avec beaucoup de tristesse les qualités d’homme d’Etat de l’illustre disparu.

La messe a été dirigée par l’Archevêque de Lomé, monseigneur AMOUZOU-DZAKPA. Tout en témoignant de la foi en christ de kokou TOZOUN, l’archevêque de Lomé s’est inspiré de l’évangile selon Saint Jean chapitre 11, versets 17 à 27 pour demander aux hommes de s’aimer les uns les autres car aucun d’entre les vivants ne vit pour soi. Tout le monde vit et meurt pour Dieu.

Le président de la HAAC du Benin, Secrétaire Général du réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication(RIAC), Adam Boni TESSI, a exprimé la compassion de l’institution à la famille et au peuple Togolais, en insistant sur la personnalité de l’illustre disparu.

L’unique fille du défunt LARISSA, a exalté les bienfaits de son papa au cours de la messe avant de lui dire adieux.