L’Institut Régional d’Enseignement Supérieur et de Recherche en Développement Culturel (IRES-RDEC) a organisé les journées portes ouvertes le 05 mai 2015 à l’occasion de la « Journée du Patrimoine Mondial Africain ».

Au cours de cette journée, l’Institut entend jouer sa partition dans le rôle de sensibilisation des acteurs à travers tout son savoir-faire et ce qu’il offre au grand public comme formation pour permettre de pérenniser  ce patrimoine.

Cette journée qui coïncide cette année avec le 10èm    anniversaire de la création du fonds du Patrimoine Africain donnera l’occasion de souligner le potentiel du patrimoine africain en tant que source de créativité et de développement socio-économique et de mettre en avant les hommes et les femmes promoteurs de l’héritage dans nos sociétés et ce afin qu’ils puissent faire face aux multiples menaces affectant leur héritage: les catastrophes naturelles, les conflits armés et le trafic illicite.

Pour marquer cette journée, une série de conférences-débats a été animée par le Professeur Essohanam BATCHANA, un membre de la représentation de l’UEMOA au Togo, Ms DJANGUENANE Nayondoua, NOUSSOUGLO Cyriac, BOCCO Jules et NOUGBOLO kodjo, successivement sur les thèmes « Lieux de mémoires, sites de consciences et construction nationale au Togo » , « Le financement des industries culturelles et créatives par l’UEMOA : état des lieux, défis et perspectives »,  puis une table ronde sur « Problématique de la représentation du patrimoine africain sur la liste du patrimoine mondial. Défis et perspectives : cas du Togo ».