Une délégation du ministère de la santé conduite par le conseiller du ministre Tchamdja Patouguima ont suivi les vaccinateurs en action, ici les  Agents de Santé Communautaire (ASC) dans la commune d’Agbolouvé (35Km de Lomé) précisément dans le village d’Atiho, le 10 mai 2016.

Le travail des ASC consiste à expliquer les avantages de cette campagne  qui débouche sur la sensibilisation sur le lavage des mains et l’utilisation de l’eau potable. La délégation ministérielle, le préfet Adossi Séna et le chef du village d’Atiho, Doga Agbéssi III ont participé à la supervision et ont bien apprécié le travail des ASC dans cette campagne de lutte contre les maladies tropicales négligées.

Notons que cette campagne de vaccination se déroule sur toute l’étendue du territoire sauf Lomé-commune du 9 mai au 8juin 2016 pour les tranches d’âge des 5 à 15 ans et plus. Ce traitement de masse contre les parasitoses intestinales, l’onchocercose, les schistosomiases passe par l’administration d’albendazole, l’ivermectine et  de la praziquantel.