Le Projet Gestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGICT) a procédé au lancement du sous-projet « Protection des orphelins », le mardi 14 Juin 2016 à Yokelé dans le KLOTO (Kpalimé).

Ce sous-projet a double objectifs, l’amélioration de la capacité d’accueil, de la prise en charge des enfants orphelins ou en difficultés d’une part et de la gestion écologique des champs et jardins d’autre part.

Le bénéficiaire de ce sous-projet est le Centre d’Action Sociale du Togo (CAST), une ONG qui intervient dans la préfecture de KLOTO.

Avec le financement à plus de 9 millions de Francs CFA, le centre pourra acquérir une autonomie financière pour rendre durable la prise en charge des enfants et faire face aux charges de fonctionnement ; a reconnu la présidente-fondatrice du CAST, Madame YEVU Mana. Elle a, par ailleurs affirmé que, ce projet est un coup de pousse des grands défis fixés depuis l’existence du centre, il y a de cela 20 ans.

Dans son allocution, Madame YEVU Mana, a eu à remercier du fonds du cœur la Banque Mondiale qui est la principale donatrice du PGICT, à travers sa représentante au Togo, Madame Joëlle BUSINGER.

Pour sa part, la représentante de la Banque Mondiale au Togo, Madame Joëlle BUSINGER, a annoncé le principal mandat de son institution qui consiste à la réduction de la pauvreté à travers le monde. Ainsi, ce projet va permettre entre autres actions de favoriser la diversification à travers l’élevage de volailles, la pisciculture, l’apiculture, la myciculture et la formation des agents du CAST sur les innovations techniques, les bonnes pratiques agro-écologiques.

Cette cérémonie de lancement du sous-projet de « Protection des orphelins » s’est déroulé en présence du préfet de KLOTO, M. ASSAN Koku Bertin, du coordonnateur national du PGICT, du secrétaire général du Ministère de l’Agriculture représentant son Ministre, des autorités politiques, administratives, traditionnelles et une foule composée des enfants orphelins et en difficultés.