Six réalisations ont été retenues dont trois documentaires : « Maman africa la marionnette » de Bocco Hélène, « Agriculture biologique » d’Adjeté Wilson, et « Moi moche et vivant » de Justin Palakiyém Kpatcha puis trois dans la catégorie fictions à savoir « My » de Da Silvéra Adjeté, « Help » de Folly Martial puis « Rhum Heure » de Maxime Tchincoun.

Au total 19 films documentaires et fictions dont 12 fictions et 7 documentaires étaient en compétition.

Dans la catégorie film fiction, Maxime Tchincoun enlève le premier prix et Justin Palakiyém Kpatcha dans la catégorie film documentaire.

Le  ministre en charge de la culture, Guy Madjé Lorentzo a demandé aux cinéastes et cinéphiles de continuer par nous faire rêver car le cinéma togolais a de beaux jours devant lui, de toujours s’impliquer corps et âme dans leurs création ; ce qui permettra au gouvernement à toujours leurs apporter son aide.

La cérémonie de sélection de films documentaires et fictions s’est déroulée le jeudi 29 juillet 2016, à la salle de conférence de la SAZOF à Lomé.