Le service de l’élevage a procédé à la destruction de volaille dans une ferme mosaïque à Adétikopé le mercredi 24 août 2016 pour cause de grippe aviaire.

En effet, dans un échantillon prélevé sur la volaille de ladite ferme le 19 août 2016 par les services vétérinaires, le résultat du test s’est avéré positif conduisant ainsi le service compétent à l’abattage de toute la volaille de cette ferme. 150 cailles au total, des œufs ainsi que la provende ont été détruits par incinération dans une fosse creusée sur les lieux.

Selon le Directeur de l’élevage, Dr. Komlan BATAWUI, la ferme en question ne s’est pas approchée des services compétents avant son installation. Il n’y a donc pas eu de suivi en ce qui concerne fondamentalement l’approvisionnement de ses volailles et de sa provende. Tout cela est forcément à l’origine de la réapparition de cette maladie. Néanmoins la victime sera indemnisée.

Par ailleurs, tout le matériel utilisé dans cette ferme sera désinfecté.  Un rayon de 3 Km  au moins sera délimité afin de mieux circonscrire ce mal. Il s’agira entre autre de sensibiliser la population, de faire des prélèvements quotidiens des échantillons sanguins pour analyse et vérification. Il sera aussi désormais interdit tout mouvement de volailles dans la préfecture.

Notons que le Togo vient de rejoindre le Ghana, le Nigeria et le Burkina Faso, pays contaminés par le virus de la grippe aviaire.