Les résultats de l’enquête sur la demande des services financiers (FinScope Consommateur Togo 2016), ont été publiés le mardi 27 septembre 2016. C’était au cours d’un atelier national de présentation, organisé par le ministère du développement à la base et celui de l’économie. Cette enquête se situe dans le cadre de la mise en œuvre du programme Making Access Possible (MAP, en Français Rendre Possible l’Accès).

L’enquête FinScope révèle comment les togolais âgés de 15 ans et plus gèrent leur finances,  et les éléments qui influent leur accès aux services financiers.

Selon cette enquête, environ 60 % de la population de 15 ans et plus ont accès aux  services financiers ; 40 % (1,67 million d’adultes) de tous âges du Togo sont financièrement exclus.

S’agissant des services de crédit, l’épargne, la monnaie électronique, les services bancaires et l’assurance, environ 27% des togolais ont accès à ces services, 20% des adultes épargnent dans des institutions formelles tandis que 22% auprès des institutions informelles et 13% épargnent à la maison ; la souscription à l’assurance est de 19%. Aussi  l’enquête révèle-t-elle que 50% des personnes n’ont pas entendu parler d’assurance maladie et médicale… ; 17% de ce qui ont 15 ans et plus ont accès aux produits de microfinance dont l’épargne…

La première phase du programme MAP consiste à  mener une enquête FinScope qui mesure les niveaux actuels de l’inclusion financière,  profile les niveaux d’accès et d’utilisation des services par tous les adultes, en considérant toutes les catégories de revenues  en vue d’informer les parties prenantes et de développer des politiques.

L’enquête a été conduite entre mars et avril 2016 avec un échantillon représentatif de 5197 individus à travers les cinq régions du Togo et une considération statistique pour le Grand Lomé. Elle a été réalisée par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED)et Making financial markets work for the poor (FinMark).

Le processus MAP vise l’élaboration d’une feuille de route nationale de l’inclusion financière au service de l’inclusion socio-économique et de la résilience pro-pauvre.

Les résultats sont aussi disponibles sur le www.finmark.org.za

Les travaux de cet atelier ont été ouverts par Mme Victoire TOMEGAH-DOGBE, Ministre du Développement à la base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, en présence de Mme Khardiata Lo Ndiaye coordonnateur résidente du Système des Nations Unies au Togo et Nicolas Berlanga-Martínez, Ambassadeur de l’UE au Togo.