La réinsertion des détenus débute en prison avant de l’étendre à la société. Les acteurs intervenant dans le milieu carcéral ont participé le 08 décembre 2016 à Lomé à une table ronde sur le thème « modèle de réinsertion pour les détenus au Togo, comment utiliser le cadre de la nouvelle prison civile de Kpalimé comme projet pilote».

Ce cadre de concertation et de réflexion a permis aux participants  de faire des propositions concrètes aux autorités pour l’élaboration d’une stratégie de réinsertion des ex-détenus au Togo.

Cette table ronde est organisée par la Direction de l’Administration Pénitentiaire et de la Réinsertion (DAPR) et l’Union Chrétienne de Jeunes Gens (YMCA). Le  directeur Akibou Idrissou du DAPR et le secrétaire  général national, Gérard Atohoun du YMCA ont pris part à cette table ronde.

La prison civile de Kpalimé (120 km au Nord-Est de Lomé) a été inaugurée le 07 septembre 2016, construite suivant les standards internationaux. Elle est prévue pour  161 détenus des juridictions de Kévé, d’Agou de Danyi et de Kpalimé. Elle est une prison moderne, modèle et composée des quartiers des détenus en attente de jugement, des condamnés et des femmes.