Le Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat et du cadre de vie  a organisé le vendredi 03 mars 2017 à Lomé, un atelier technique sur les actions urgentes pour le démarrage de l’automatisation de délivrance des permis de construire.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la politique de réduction sensible des coûts des actes de d’urbanismes introduits par décret pris en 2016 par le gouvernement, règlementant la délivrance des actes d’urbanisme.

Les principaux acteurs ont échanges sur  le document retraçant les activités relatives à l’automatisation du processus  de délivrance du permis de construire au Togo.

Pour M. EDZAM ETCHAKI Bassimssouwé, consultant et Directeur Adjoint des services techniques de la mairie de Lomé, notre pays le Togo  a une superficie limitée alors que la population ne cesse de s’accroitre, ce qui  nécessite  une gestion rationnelle et optimisée des espaces de construction.

Le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du cadre de vie Me. Kwadjo Fiatuwo SESSENU, à l’ouverture des travaux   a déclaré qu’il est aujourd’hui nécessaire que ces arrêtés soient pris pour être en harmonie avec l’orientation du schéma directeur d’urbanisme et de l’aménagement du grand Lomé pour savoir les zones inconstructibles.

Il a également souligné qu’il  faut-il une grande sensibilisation pour permettre à la population de connaitre les types de constructions adéquats dans certaines zones en vue de permettre un développement participatif et inclusif.

Ces différentes réformes entrent dans le cadre de l’engagement du gouvernement à créer un cadre privé et à faciliter les démarches administratives.