Le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale en collaboration avec  l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’UNICEF organise du 27 au 31 mars 2017 à Lomé, un atelier d’orientation sur l’expansion de la surveillance des rotavirus à d’autres antéropathologènes et d’harmonisation des données de surveillance relatives aux nouveaux vaccins.

Cet atelier de cinq jours, ouvert le lundi 27 mars 2017 par le Ministre de la Santé et de la Protection Social, Pr Moustafa MIJIYAWA,vise à renforcer la surveillance sentinelle de nouveaux vaccins.

Les participants impliqués dans la surveillance des nouveaux vaccins, durant ces 5 jours, seront formés sur l’extension de la surveillance de la gastoentérite à rotavirus et sur la gestion des données de la base de surveillance de ces nouveaux vaccins. Cette formation permettra la mise sur pied d’un réseau sous régional de surveillance de la diarrhée infantile, et une harmonisation des données sur une base consensuelle et exploitable par les décideurs.

Selon la représentante de l’OMS au Togo, Madame Lucile IMBOUA, pour atteindre les objectifs assignés par la surveillance, chaque pays doit mettre en place des sites sentinelles et les acteurs se doivent d’utiliser les procédures standards normalisées disponibles pour garantir la qualité des données générées.

Cet atelier connait la participation de 57 représentants de 10 pays, aussi francophones qu’anglophones, et s’inscrit  non seulement dans le cadre du Plan d’action mondial pour les vaccins, mais aussi dans celui du Plan National deDéveloppement Sanitaire.