Le Premier Ministre du Togo, Son Excellence, Selom Komi KLASSOU, a ouvert le mardi 18 avril 2017, à Radisson Blue hôtel du 2 Février à Lomé, les travaux du forum national du foncier.

Cette rencontre de 05 jours organisée par le Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et du Cadre de vie, et placée sous le thème : « Une gouvernance foncière inclusive pour un développement durable : le temps de l’action », vise à identifier des pistes d’actions permettant de réduire les conflits fonciers au Togo.

placée sous le thème : « Une gouvernance foncière inclusive pour un développement durable : le temps de l’action », vise à identifier des pistes d’actions permettant de réduire les conflits fonciers au Togo.

Les participants qui sont pour la plupart des acteurs impliqués dans la gestion du foncier, auront à l’issue des travaux à délibérer sur les questions foncières dans leurs articulations avec les enjeux du moment.

Ils auront ainsi à faire l’état des lieux actualisé des problèmes qui minent le secteur foncier, identifier les parties prenantes de la gouvernance foncière, à passer en revue les textes en vigueur et en cours d’élaboration, et définir la méthodologie de  vulgarisation des acquis en matière de gestion foncier.

Cinq panels sont au programme de ce forum : Modes d’accès à la propriété foncière au Togo ; cadre juridique et institutionnel du foncier au Togo ; causes de l’insécurité foncière au Togo ; état de gestion des litiges foncier au Togo ; et état des lieux du marché hypothécaire au Togo.

Le Chef du gouvernement Selom KLASSOU, en ouvrant  les travaux, a indiqué que la tenue ce forum est une grande étape dans le processus qui vise à doter le Togo d’une nouvelle législation foncière.  Pour lui, il urge de finir avec les problèmes foncier au Togo, en adoptant une réforme courageuse dans ce secteur afin de gérer les questions liées au foncier avec une grande hauteur, une grande responsabilité et un esprit du bien commun. ‘’La sécurité foncière est gage de la paix sociale’’ , a-t-il indiqué.

Le premier ministre KLASSOU, a enfin exhorté les participants à plus d’ardeurs et de détermination durant les 05 jours, afin d’assoir une politique foncière adaptée à la société togolais en s’inspirant des expériences d’autres pays frères et amis.

   

Le forum regroupe environ deux cent cinquante (250) participants de l’administration générale, du secteur privé, la société civile, la chefferie traditionnelle, les collectivités territoriales, les forces de l’ordre et de sécurité, les partis politiques…des cinq régions du Togo et des partenaires techniques et financiers.

Au Togo, le foncier est depuis quelques années non seulement une source de conflits entre citoyens ou dans des communautés, mais devient aussi un objet de convoitise. La question foncière plonge d’honnêtes citoyens dans le désarroi qu’elle soit en milieu urbain ou rural.

Plusieurs personnalités politiques dont le président de l’assemblée Nationale, Dama Dramani, les membres du gouvernement, le représentant résidant de la Banque Africaine de Développement, ont participé à l’ouverture des travaux