Le ministère de l’environnement et des ressources forestières a organisé un atelier de validation du plan d’action de développement et d’adaptation le mardi 18 avril 2017 à Lomé en présence de M. André JOHNSON, le ministre de tutelle.

L’objectif de cette rencontre est de permettre au Togo de se doter d’un outil de renforcement de la résilience des communautés du littoral face aux effets des changements climatiques.

Pour BAKATIMBE Tchannibi, chef projet d’adaptation de la zone côtière aux changements climatiques, il s’agit pour les acteurs participants à l’atelier d’améliorer le document en prenant en compte les réelles préoccupations des communautés du littoral par rapport aux effets des changements climatiques.

Selon ASSAFOATS KUETEVI régent d’Agbodrafo, ce plan d’action s’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’assistance technique à la gestion du littoral ouest africain WACA va sauver Agbodrafo, une localité dans laquelle les menaces sont visibles et constituent un défi.

Le ministre André JOHNSON réaffirme l’engagement prioritaire du gouvernement dans la stabilisation du littoral.

Les acteurs impliqués dans la protection du littoral du côté du bénin sont venus partager leurs expériences dans cet atelier financé par la Banque Mondiale.