Le défilé militaire et civil marquant le 57e anniversaire de l’indépendance du Togo s’est déroulé le jeudi 27 avril 2017, à la place des fêtes de la nouvelle présidence à Lomé, en présence du Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées, M. Faure Essozimna GNASSINGBE.

Le ton de cette manifestation a été donné par le commandant de troupe APEDO Kodjo Ekpe et sa garde, après l’obtention de l’autorisation pour le démarrage du défilé, du Chef de l’Etat.

      

Le défilé militaire a été marqué par le passage du drapeau et de la cavalerie principale sous le commandement du colonel TANKPANDJA, les écoles de formation des FAT se sont succédées dans l’ordre suivant : EFOFAT sous les ordres du colonel YODE, ESSAL avec le lieutenant-colonel AGBA Komi puis le collège militaire avec à sa tête le lieutenant-colonel TOYU. Après ces écoles de formations militaires, sont passées les unités de l’armée marquée par une forte présence féminine.

 

 

Dans l’ordre, la gendarme nationale, à sa tête le chef d’escadron PIGNANDI Aklesso, l’armée de l’air sous les ordres du commandant Amadou BACHIROU, la marine nationale avec le capitaine de corvette BABATE Atatoum et le corps des sapeurs-pompiers du colonel AGORO Tchanilé.

   

Le régiment parachutiste commando avec à sa tête le lieutenant-colonel AHARE Djibril a apporté un nouveau rythme au défilé ; il sera suivi par le Régiment Commando de la Garde Présidentielle (RCGP), placé sous les commandements du sous-lieutenant DOLAMA Malana, ces bérets verts vont se faire remarquer par leur martèlement du macadam avec les bras joints au corps.

 

 

La musique de la cavalerie a annoncé le défilé motorisé : les motards, les véhicules légers puis les chars avec une exhibition inédite de l’arsenal lourd. La parade aérienne, le défilé des paramilitaires notamment la police nationale, la douane, les eaux et forêt ainsi que les anciens combattants ont bouclé le défilé militaire.

Le défilé civil a été marqué par une mascotte arborée en couleurs nationales jaunes, rouge, vert, blanc, en suite les femmes de Lomé commune, de la région maritime, des plateaux, du centre de la Kara et des Savanes toutes habillées en couleurs nationales se sont suivies.

 

Les élèves de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), des étudiants de l’université de Lomé, de Kara, de l’Institut Africain d’Information IAI, des élèves du lycée d’Agoè Est, du CEG Camps Général Gnassingbé Eyadéma ont également marqué leur présence. Ensuite c’est l’Agence Nationale du Volontaire du Togo et l’Administration publique qui ont suivi avec des pancartes variées de slogan qui appellent à la construction de la nation dans l’unité.

  

Avant la Fédération Togolaise de Football où les équipes finalistes de la coupe de l’indépendance féminine comme masculine qui jouent cet après-midi ont défilé, le comité national olympique du Togo a émerveillé le public avec les cyclistes, les athlètes, et les boxeurs.

Le défilé civil a été clôturé par le club hypique spécialisé dans l’équitation de cheval, juste après les groupes folkloriques qui ont égaillé le public avec les danses traditionnelles du terroir.

  

Notons que le chef de l’Etat Faure Gnassingbé est arrivé sur les lieux aux environs de 08h 50.  Après les honneurs militaires, le président de la république a écouté l’hymne national, passage en revue des troupes sous la musique de la gendarmerie nationale, salutation d’usage des autorités présentes à la loge officiel.

Au rang des loges, le premier ministre, le président de l’assemblée nationale, chant de bienvenu de la chorale St Pierre et Paul, et de l’Université de Lomé, et de Kara.