La Coordination des Centrales Syndicales du Togo (CCST) regroupant six centrales syndicales (CGCT, CNTT, GSA, UGSL, UNSIT) a effectué le traditionnel défilé du 1er mai qui est une occasion pour les travailleurs de livrer leurs doléances à leurs employeurs.

«Travailleurs et travailleuses, mobilisons nous pour de meilleurs conditions de travail et de vie à travers un dialogue franc et sincère». C’est le thème qui a permis aux six centrales syndicales de défiler dans une ambiance festive du boulevard circulaire de Dékon, jusqu’au point de chute de l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé.

La CCST a  remis son  cahier de charge au Premier Ministre, Komi Selom KLASSOU, en présence du Président de l’Assemble Nationale, M. Dama DRAMANI et plusieurs membres du gouvernement.

Pour le porte parole de la CCST, M. Ephrem TIKPLONOU, le Togo a connu des avancées notables en matière de dialogue social mais beaucoup reste à faire et la Coordination des Centrales Syndicales du Togo (CCST)  insiste sur le dialogue social pour  trouver une solution durable aux problèmes sociaux.

La célébration de la fête des travailleurs s’est poursuivie à la Présidence de la République, dans les ministères et dans les sociétés para et étatiques notamment au Port Autonome de Lomé (PAL),  la Société Générale d’Intermédiation (SGI-Togo), à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale(CNSS), à la Société des Postes du Togo (SPT), etc.