Le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières, organise du 02 au 06 mai 2017 à Lomé, en collaboration avec l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB), un atelier sous régional des centres d’échanges d’informations sur la biodiversité biologique (CHM).

L’objectif de ce séminaire est de renforcer d’avantage les capacités des points focaux et gestionnaires des CHM venus de 12 pays partenaires de l’IRSNB, face aux défis liés au phénomène de l’érosion sans cesse croissante de la biodiversité et des changements climatiques. Il s’agira entre autres d’échanger et de partager les expériences sur la mise en œuvre coordonnée des actions du CHM dans les pays partenaires du CHM Belgique.

Pendant cinq jours, les participants auront à échanger les expériences dans la mise en œuvre des recommandations visant la bonne marche des centres d’échange et d’informations sur la biodiversité. L’initiative se veut un moyen d’inverser le rythme explosif de la dégradation des écosystèmes.

Le CHM-TOGO récupère les informations pertinentes sur sa biodiversité, les traites et les postes sur son site. Les efforts du Togo en la matière sont reconnus au plan international, ce qui lui a valu un prix lors de la dernière convention sur la biodiversité tenue en décembre à Cancon au Mexique, a déclaré le Commandant AGBETI Kossi Agbessimé, point focal du centre d’échanges et d’informations sur la biodiversité au Togo CHM-Togo.

Pour M. HAN DE KOEIJER, assistant scientifique et point focal CHM-Belgique, la rencontre va permettre non seulement un transfert de savoir faire en matière de gestion des centres d’échanges mais aussi une meilleure conservation de la biodiversité.

Le Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, M. André JONSHON, à l’ouverture des travaux a souligné la nécessité de la mutualisation des efforts pour la gestion durable de la biodiversité.