Le Bureau de l’Organisme de Coordination nationale des projets financés par le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la Tuberculose et le Paludisme (CCM-Togo) conduit par son président, le ministre Kossi ASSIMAIDOU, a effectué une visite de terrain le mardi 20 juin 2017 à Lomé.

La délégation s’est successivement rendue au siège de l’ONG « ESPOIR VIE-Togo » et au Centre d’Achat des Médicaments Essentiels et Génériques (CAMEG). Cette mission cadre avec les attributions assignées au CCM qui consiste à faire le suivi de la mise en œuvre des subventions mobilisées auprès du Fonds mondial.

Le bureau a pu s’enquérir de l’impact des financements du Fonds Mondial dans l’achat, le stockage et la distribution  des ARV (Anti Retro Viro) et des intrants antipaludéens et antituberculeux, a déclaré le docteur ASSIH Mamessilé, directrice générale du CAMEG.

Selon le docteur EPHREM Messan directeur exécutif de l’ONG Espoir vie-Togo, le soutien du Fonds Mondial à permis la prise en charge de plus de 3500 personnes vivants avec le VIH.

Pour le professeur Vincent PITCHE, membre du bureau du CCM-Togo, cette activité appelée « oversight »,  très importante pour le CCM, encourage le récipiendaire principal et les bénéficiaires secondaires à faire une gestion transparente, efficiente et efficace des subventions avec pour impact l’amélioration de la santé togolaise.