La 10eme séance plénière de la première session ordinaire de l’année 2017 s’est tenue le vendredi 23 juin 2017 au palais des congrès de Lomé, siège du parlement sous la direction du président de l’Assemblée Nationale, Dama DRAMANI.

L’adoption du projet de loi portant création de communes était à l’ordre du jour.

La loi portant création de communes, composé de quatre articles (04), vise à apporter une contribution à la démocratie participative dans notre pays. Il ressort des travaux de cette plénière que le Togo compte 116 communes dont 16 dans les savanes, 21 dans la Kara, 15 dans la centrale 32 dans les plateaux et 32 dans la maritime.

Cette loi a été adoptée par la majorité du groupe parlementaire UNIR après examen et échange.

Pour le porte parole du groupe parlementaire UNIR, Christophe TCHAO, l’adoption de cette loi est un texte d’espoir qui concours au développement  de notre pays.

Le groupe parlementaire ANC qui n’a pas approuvé le vote de cette loi a par la voix de son porte parole, Me. Isabelle AMEGANVI, estimé  que ce projet de loi est en total déphasage avec les normes généralement admises en  la matière.

L’émissaire du gouvernement, le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, M. Payadowa BOUKPESSI, a rappelé l’importance de cette loi qui propulse le processus de décentralisation au Togo.

Le Président de l’Assemblée Nationale, Dama DRAMANI, a pour sa part salué l’initiative du gouvernement et surtout la stratégie de communication et le débat inclusif avec tout les acteurs politiques de la société civile. Il a également ajouté que  l’adoption de cette loi  revêt d’un intérêt particulier pour la représentation nationale tout en adressant ses félicitations et remerciements au Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales, ainsi qu’à ses collaborateurs  pour leur précieux accompagnement et l’ensemble des députés pour le travail accompli.