Le Ministère de la Santé et de la Protection Sociale, à travers son secrétaire général, M. Gado Napo-Koura, a ouvert le mardi 27 juin 2017 à Lomé, les travaux du quatrième atelier de formation des points focaux nationaux sur l’élaboration des plans d’action de lutte contre la résistance aux antimicrobiens.

Cet atelier de quatre jours (du 27 au 30 juin) organisé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), regroupe des représentants de 10 pays, à savoir l’Algérie, le Benin, la Guinée, le mali, le Niger, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, le Gabon et le Togo.

Il vise à adopter une méthode commune d’élaboration des plans d’action nationaux pour la lutte contre la résistance aux antimicrobiens. La rencontre permettra également de prévenir et maîtriser cette résistance à l’aide de l’approche « Une seule santé ».

Durant les quatre jours de travaux, près de 80 participants vont se familiariser avec les directives, les manuels, les ressources et les outils qui aideront à l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des plans d’action nationaux de lutte contre la résistance aux antimicrobiens.

Le représentant de l’OMS au Togo, Dr. Christian MOUALA, a invité les experts et autres participants à cet atelier, à promouvoir dans leurs différents pays une collaboration multisectorielle, à créer des liens professionnels entre les points focaux représentant la santé humaine, animale, agricole et environnementale dans le contexte de l’approche « Une seule santé ».

Le représentant du Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, M. Gado NAPO-KOURA, a exhorté les différents représentants à s’approprier toutes les directives et connaissances en matière de lutte contre les résistances antimicrobiennes pour élaborer des plans robustes destinés à résoudre ce problème épineux.