Le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestière au Togo a validé, le jeudi 10 août 2017 à Glèkopé (une localité située à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Lomé, dans la préfecture d’AGOU), le rapport provisoire de l’étude environnemental et social du projet de construction et d’exploitation d’un centre de traitement et de valorisation de déchets ménagers dans ladite localité.

Le projet a pour objectif la valorisation en énergie d’une grande partie des déchets incinérables du Togo. Ceci va permet  à court, moyen et long terme de réduire considérablement la quantité de déchets jetés en plein air et produire de l’énergie électrique.

Le projet a une grande dimension publique selon le Directeur général de l’Agence Nationale de Gestion de l’Environnement (ANGE-Togo), M. Koffi Efanam ADADJI. Pour lui, il s’agit d’évaluer l’impact négatif environnemental et social afin de les corriger avant la mise en œuvre effective du projet.

Cet atelier de validation a été précédé d’une visite sur le site dudit projet.  La délégation conduite par le DG de l’ANGE-Togo est composée des acteurs du Ministère de l’environnement, du SIDMIT (Service d’Incinération des Déchets Ménagers et Industriels du Togo) promoteur du projet, et des experts environnementaux.

    

Le joyau qui sera construit sur 12 hectares sera composé d’un centre d’accueil et d’incinération des déchets, des logements, d’un laboratoire et des espaces de reboisement compensatoires…