La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a tenu une rencontre d’échange avec les journalistes des organes de presse en ligne sur un projet de loi, le mardi 5 septembre 2017 à son siège à Lomé.

L’objectif de cette séance de travail est de murir ensemble les idées émises dans ce document afin d’en faire un texte de travail et combler les vides constatés çà et là. Mais avant tout, il devra passer par l’Assemblée Nationale.

Après lecture dudit document, les journalistes ont émis des inquiétudes et fait propositions. Le Président du comité technique de la HAAC, M. Badjibassa BARAKA, a rassuré ses interlocuteurs que leurs préoccupations seront prises en compte afin d’améliorer ce projet de loi. Il les a enfin invités à travailler de concert avec la HAAC.

Le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication, M Pitang TCHALLA, a exhorté les professionnels de la presse en ligne à mettre en place, ensemble avec la HAAC, des règles minimales d’organisation afin que ce métier ne soit pas considéré comme une simple activité.

Cette rencontre fait suite à la proposition des journalistes de l’Association Togolaise des Organes de la Presse Privée en Ligne (ATOPPEL) de la disponibilité d’un document sur les conditions de création et d’existence des organes de presse en ligne.