Le Président de l’Assemblée Nationale, son Excellence Dama DRAMANI, a présidé la première session extraordinaire de l’année, le mardi 12 septembre 2017, au siège de l’assemblée Nationale à Lomé.

A peine le projet d’ordre du jour présenté que les députés de l’opposition l’ont amendé. Ces derniers soutiennent que vue la situation sociopolitique que vit le Togo, ils préféraient que le projet de révision constitutionnelle introduit par le gouvernement à l’Assemblée Nationale soit plutôt examiné. Le président de l’Assemblée Nationale Dama DRAMANI, après avoir écouté toutes les parties a suspendu la séance qui a repris quelques minutes après. Il ressort des diverses consultations et concertations que la session extraordinaire de ce jour est suspendue. Elle reprend le mercredi 13 août 2017, après la réunion de la conférence des Présidents qui va réfléchir à la suite à donner au projet de loi de révision de la constitution.

La conférence des Présidents est composée du Président de l’Assemblée Nationale et ses vices présidents, les Présidents des différents groupes parlementaires et des commissions.

Le projet de loi du budget gestion 2018 avait été retenu par la conférence des présidents le 18 août dernier pour être examiné ce mercredi 12 septembre 2017.

Les travaux du jour ont démarré avec l’observation d’une minute de silence en mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie dans les manifestations il y a quelques jours.