L’artiste sculpteur togolais,  Ake O’lokan expose ses œuvres du 30 septembre au 25 novembre 2017 à l’Institut Français du Togo (IFT) à Lomé. Cet évènement a été lancé le samedi 30 septembre 2017 dans les jardins de cet institut, par l’ambassadeur de France au Togo, Son Excellence Monsieur Marc VIZY.

L’art d’Ake O’lokan est-il un art sauvage ? Un art païen ? Un art brut ?…Autant de questions vont trouver leur réponse au cours des deux mois d’expositions des sculptures culturelles et naturelles à la paille que propose l’artiste togolais Ake O’lokan.

Ce graveur d’images, Ake O’lokan, exprime surtout, à travers ses sculptures, sa profonde sensibilité à préserver et à valoriser le patrimoine culturel et naturel. Il s’agit pour lui par cette exposition d’invite le promeneur à s’ouvrir au respect, à l’étrange, au mystère, et au sacré.

 

Pour l’ambassadeur Marc VIZY,  c’est une grande fierté de voir un artiste togolais de talant, qui selon lui fait beaucoup de preuves dans la sculpture traditionnelle qui véhicule des idées, messages et symboles. Se réjouissant de cette dimension supplémentaire que l’artiste a donnée à l’Institut français de Lomé, Marc VIZY a invité les populations de Lomé et ses environs à visiter durant les deux mois l’exposition pour encourager l’artiste.

  

Les sculptures humaines d’Ake nous rappellent des œuvres antiques ou des fétiches mais aussi des personnages plus contemporains : les super héros de manga japonais ou les sculptures d’Ousmane Sow. Aussi, hommes, femmes, enfants, animaux, scènes de vie : certaines sculptures sont minimalistes et narratives, d’autres sont monumentales et réveillent les consciences. Elles nous rappellent en plus un art de vivre pour le bien-être des individus et des sociétés.

Rappelons que le sculpteur Ake O’lokan a mis deux mois pour réaliser plus d’une quarantaine d’œuvres de taille exposées dans les jardins de l’Institut Français de Lomé.