Le président de l’Assemblée Nationale togolaise, Son Excellence Monsieur Dama Dramani a présidé le mardi 03 octobre 2017 au siège de l’hémicycle au palais des congrès  de Lomé, la cérémonie d’ouverture de la 2ème session ordinaire de l’année 2017 de cette institution.  C’était en présence du premier Ministre du Togo, Son Excellence Komi Selom Klassou.

 

Cette session sera consacrée à l’étude et à l’adoption de budget général de l’Etat togolais exercice 2018, de celui de l’Assemblée Nationale pour le compte de 2018 et d’autres projets de loi définis selon leur urgence.

La séance s’est déroulée en présence des présidents des Assemblées Nationales, les Excellences Messieurs, Jean Max RAKOTOMAMONJY du Madagascar, Issaka SIDIBE du Mali, Cipriano CASSAMA de la Guinée Bissau et du Secrétaire Général de l’Union Interparlementaire (UIP) M. Martin CHUNGONG.

 

Le Secrétaire Général de l’UIP, a rassuré l’engagement de son institution à toujours œuvrer aux côtés des parlements de l’Afrique et donc de ses peuples. Il a part ailleurs témoigné la solidarité de l’UIP dont le Togo est membre actif, à renforcer les capacités du parlement togolais.

Les présidents des Assemblées nationales, du Madagascar, du Mali et de la Guinée Bissau ont dans leur intervention exprimé la gratitude de leur institution respective en appelant toute la classe politique togolaise à un sursaut patriotique. Ils ont par ailleurs salué la « décision du chef  de l’Etat togolais, S.E.M. Faure Essosimna Gnassingbé, président de la Conférence des chefs d’Etats et gouvernements de la CEDEAO, relative à la question de la limitation de mandat aux postes électifs et du scrutin à deux tours au Togo».

Le président de l’Assemblée Nationale togolaise, Son Excellence Monsieur Dama Dramani, à l’ouverture, a rendu hommage à ses homologues, et au Secrétaire général de l’UIP pour son rôle prépondérant  dans le cadre du renforcement de capacités et de la visibilité des parlements africains.

Etaient également présents à cette cérémonie d’ouverture, les membres du gouvernement togolais, les représentants des institutions nationales et internationales au Togo, des autorités politiques et traditionnelles, des représentants des corps diplomatiques et consulaires accrédités au Togo…

Aujourd’hui l’Assemblée Nationale togolaise est à sa cinquième législature.