A l’issue des manifestations de l’opposition politique togolaise les 04 et 05 Octobre à Lomé et dans plusieurs villes du pays, le gouvernement togolais a livré un bilan de ces manifestations au cours d’une sortie médiatique des ministres de la sécurité et de la protection civile, YARK Damehame, son homologue de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique, Guy Madjé LORENZO et la secrétaire d’Etat chargée des droits de l’homme, Mme Polo Nakpa, le vendredi 06 Octobre 2017 à l’hôtel Santa Maria.

Des journalistes, organisations de défense des droits de l’homme et autorités des forces de l’ordre, de sécurité ont participé à cette séance.

Les trois émissaires du gouvernement ont entretenu les participants de l’atmosphère qui a prévalu sur le terrain dans l’exercice de leurs fonctions respectives.

Pour les représentants de l’exécutif, si la marche de l’opposition du mercredi 04 Octobre s’est déroulée dans le calme, celle du jeudi 05 Octobre a connu des actes de vandalisme et des comportements violents de la part des militants de l’opposition. Des barricades ont été érigées, des individus voulant vaquer à leurs occupations ont été pris à partie, agressés et menacés; des agissements que le gouvernement ne laissera pas sans suite. Des poursuites judiciaires seront engagées contre les auteurs de ces actes, ont-ils indiqué.

Le ministre de la communication, de la culture des sports et de la formation civique Guy Madjé LORENZO a en outre réitéré son appel au professionnalisme des médias.

La Secrétaire d’Etat chargée des droits de l’homme Madame NAKPA Polo a de son côté exhorté les organisations de défense des droits humains à améliorer leurs actions en étant plus objectives.