Le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières (MERF), organise avec l’appui financier de l’Union Européenne (UE), un atelier de formation nationale sur la maîtrise des impacts post-accidentels d’un accident industriel-MT4, du 7 au 9 novembre 2017, au CASEF de Lomé.

Cet atelier est une composante du Projet 41 : installations chimiques à haut risques et réduction des risques dans la région façade atlantique africaine. Il a pour objectif de développer les capacités et améliorer la bonne gestion des risques chimiques dans la région de la façade atlantique africaine.

Il s’agira entre autre de prévenir l’occurrence des risques graves d’incidents chimiques à l’intérieur et autour des installations importantes contenant des produits chimiques et ; d’intervenir rapidement et de façon appropriée en cas d’incident chimique, pour limiter l’impact sur la santé humaine et sur l’environnement, et reprendre une activité normale.

Pour M. Pierre Edouard FRECENON, expert formateur, durant les trois jours, les participants seront édifiés sur les différents phénomènes qui se produisent lors d’un accident chimique industriel, sur les différentes méthodes d’évaluation des accidents qui permettrons de comparer l’état initial avant accident et de voir s’il y’a des perturbations ; puis les différents processus de gestion des déchets résultant d’un incident chimique.

En ouvrant les travaux, le directeur de cabinet du MERF, a déclaré que le présent atelier vise expliquer les notions de base pour les industries chimiques ; fournir les bonnes pratiques en matière de planification de gestion de crise par les autorités publiques et les industriels. Il a enfin invité les participants à plus d’attention et d’assiduité pour tirer afin de tirer le maximum des experts présents à cette rencontre.