Les partis politiques de l’opposition ont marché le mardi 07 novembre 2017 à Lomé et dans certaines villes de l’intérieur du Togo dans le but de réclamer le retour à la Constitution de 1992 et la libération des prisonniers de depuis 2013.

Ces manifestations résultent de l’appel de la coalition de quatorze partis politiques. Ces partis politiques réclament tous le retour de la Constitution de 1992 dans sa forme originelle et la libération de tous les prisonniers de depuis 2013.

C’était l’occasion pour Jean-Pierre FABRE de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), chef de file de l’opposition de se félicité de l’annonce de la libération des prisonniers des dernières marches au Togo. Il s’est également prononcer sur le dialogue que propose le gouvernement dans les jours à venir, disant que l’opposition reste toujours ouverte.

Ces manifestations se poursuivent les 8 et 9 novembre 2017

.