Le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières, a organisé en collaboration avec le PNUD,  l’atelier de clôture et de partage des résultats du Projet de Renforcement des Capacités Nationales et Décentralisées de Gestion de l’Environnement (PRCNDGE), le vendredi 24 novembre 2017, au CASEF de Lomé.

Le projet est  lancé depuis le 18 avril 2014, avec trois composantes, et  a pris fin le 31 octobre 2017. Son objectif est de renforcer la gestion nationale et décentralisée pour délivrer des résultats bénéfiques à l’environnement local et global, Il se veut également un projet d’amélioration de la gouvernance environnementale.

Pour M. Paul Koudadzé KODJO, coordonnateur du PRCNDGE, le projet durant 3 ans, a atteint 90% de son objectif, et a permis une amélioration significative de la gouvernance locale et globalisée de l’environnement.

M. André JOHNSON, Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, a déclaré à l’ouverture des travaux que, la mise en œuvre du PRCNDGE s’inscrit dans la droite ligne des instruments internationaux de la protection de l’environnement. Pour lui ce processus consultatif d’analyse et de planification a permis de déterminer les priorités et les besoins nationaux en matière de renforcement des capacités nécessaires à la protection de l’environnement national et mondial.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Représentant Résident Adjoint du PNUD, M. Mactar FALL, qui s’est félicité des résultats engrangés dans la mise en œuvre du projet et le caractère écologique qu’il a induit.