La Coordination Nationale REDD+ (Réduction des Émissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts), a ouvert le mardi 28 novembre 2017, une série  de travaux et de la validation du plan de travail pour l’EESS (Évaluation Environnementale et Sociale Stratégique), à l’endroit des parties prenantes impliquées. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du Projet de soutien à la préparation à la Réduction des Émissions dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts.

Ces six (06) ateliers ont pour objectif global, de procéder au lancement officiel des travaux de l’EESS sur le terrain et de présenter le plan de travail détaillé de l’EESS pour validation.

Pour M. ASSI Hèmou, Coordonnateur National REDD+, l’objectif principal pour le Togo, est d’avoir une stratégie nationale, cohérente et acceptée par tous. Avec les séries d’activités et d’études analytiques qui ont été lancées et qui devront fournir des données fiables, qualitatives et quantitatives; il sera donc élaboré un document à partir duquel découlerons des options stratégiques pour lesquelles les évaluations environnementales et sociales permettront de déterminer les impacts positifs et négatifs afin de pouvoir dégager les meilleures options sur le plan national. Cela justifie le recrutement d’un groupement de cabinets pour mener cette évaluation, avec un plan de travail; vue que c’est un processus participatif, inclusif et multi-sectoriel qui implique plusieurs acteurs.