Le projet du 5ème rapport périodique  sur la mise en œuvre du pacte international relatif aux droits civils et politiques est soumis à validation le mercredi 29 novembre 2017 à Lomé. Il s’agit d’une initiative du Secrétariat d’Etat en charge des Droits de l’Homme pour voir les actions menées et ce qui reste à faire en matière des droits civils et politiques au Togo.

Les participants ont passé en revue les actions menées par le Togo dans le cadre de la mise en œuvre du pacte international relatif aux droits civils et politiques.

Selon les initiateurs de ce projet, la promotion et la protection des droits de l’homme font face aujourd’hui plus qu’hier à des défis complexes dans un contexte d’intolérance et d’inhumanité croissante. Les crises sociopolitiques d’ici et ailleurs en sont suffisamment illustratives.

Les travaux ont été ouverts par le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la justice et des institutions de la république, chargée des droits de l’homme, Madame NAKPA POLO en présence de Mensah Marcelline PIERUCCI, Directrice Générale de la Consolidation de la Démocratique et des représentants des institutions de la république et de la société civile.