La communauté internationale célèbre le 10 décembre prochain la Journée des Droits de l’homme marquant le 69ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme.

En prélude à cet évènement, le Centre de Droit Public de l’Université de Lomé a initié un colloque international, le vendredi 8 décembre 2017 à Lomé, afin de permettre une meilleure connaissance des règles de promotion et de protection des droits de l’homme aux plans national, communautaire et international.

Cette rencontre placée sous le thème «la garantie des droits fondamentaux par les règles de procédure» permettra de visiter les fondamentaux et nécessaires de garantie des droits fondamentaux aux plans national, communautaire, régional et international.

Selon Stéphane Efoé KINI professeur au Centre de Droit Public de l’Université de Lomé, il sera aussi question d’analyser les avancées tout en méditant sur les perspectives de protection des droits de l’homme.

Pour Mme Khardiata Lo N’Diaye, représentante résidente du PNUD au Togo, les juges sont considérés comme protecteurs des droits fondamentaux, ils doivent à cet effet prétendre à l’universalisme.