Les  résultats de l’évaluation à mi-parcours des mécanismes de promotion de l’entreprenariat des jeunes à savoir le FAIEJ, le PPEJ, et le PRADEB, ont été restitués le mardi 12 décembre 2017 à Lomé, au cours d’un atelier initié par le Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat , de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Le gouvernement togolais a décidé d’évaluer les projets : le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), le Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB), et le Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ) sur la période 2013-2015 afin d’apporter des mesures correctives nécessaires. Les études menées par les experts ont porté sur la pertinences, l’efficacité, l’efficience et la durabilité des actions de ces trois (03) mécanismes.

Ces mécanismes ont permis l’existence d’environ 1324 entreprises fonctionnelles avec au moins 5027 emplois créés sur toute l’étendue du territoire national au moment de l’évaluation. Les projets FAIEJ, PRADEB et PPEJ ont conduit à la création de 1332 micros entreprises avec au moins 7836 jeunes auto employés et employés grâce à un investissement de 3.875.283.985 de FCFA. Ceci correspond à un ratio brut d’environ 494.548 FCFA pour la création d’un emploi.

Les trois mécanismes ont été de véritables opportunités de promotion d’emploi des jeunes au Togo sur la période 2013-2015. Sur  le plan socioéconomique les services financiers décentralisés ont  comblé la stratégie adopté par ces projets, a indiqué M. Daniel BARONDIBOU, consultant pour cette évaluation.

Le rapport de l’évaluation une fois validé, va permettre selon le Directeur de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes au Ministère du Développement à la Base,  M. Arime ANALA, de recadrer et d’affiner les stratégies d’interventions et d’accompagnement des jeunes en matière de ciblage, sur les plans financier et technique. Les approches de mesures de ces composantes permettront de renforcer le maillon accès au meilleur financement des jeunes a-t-il ajouté.

Selon les différents acteurs, ces trois projets qui ont donné des résultats au-delà des attentes, pourront créer plus d’emplois si le gouvernement investit plus.

Le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), le Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB), et le Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ) sont pilotés par le Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat , de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes. Ils ont pour objectifs de renforcer les capacités entrepreneuriales des jeunes femmes et hommes par la formation et l’accès aux services financiers et non-financiers.