Les travaux de l’atelier national de formation des inspecteurs phytosanitaires et vétérinaires chargés de l’organisation et l’exécution des contrôles officiels des pêches et aquaculture, a pris fin le mercredi 13 décembre 2017 à l’Institut de Conseil et d’Appuis Technique (ICAT) à Lomé.

Il s’agit pour l’ICAT, à travers cette rencontre, d’assurer la qualité des fruits et légumes du Togo sur les marchés régionaux et internationaux.

Les excédents de produits agricoles dégagés chaque année interpelle le Togo à la recherche des marchés extérieurs mais aussi un respect des exigences, en matière de qualité de ces marchés. C’est dans ce contexte que le Togo a fait appel depuis avril dernier au Comité Europe-Afrique-caraïbe-pacifique (COLEAP) pour son appui technique et financier.

Selon Atsu TAGBA, Directeur de la protection des végétaux, cette rencontre qui a duré sept jours se situe dans la continuité des actions de renforcement de capacités des acteurs sur le contrôle qualité des fruits et légumes.

Les participants ont été entretenus entre autres sur l’analyse du risque, les contrôles à l’importation et certification à l’importation,  a indiqué M. Mamadou N’DIAYE, formateur.

Les participants ont reçu des attestations de participation à la fin de cette formation.