Le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) en collaboration avec ses partenaires et associations affiliées, dans le souci de constater les dégâts matériels causés par les manifestations de l’opposition depuis le 19 aout 2017 sur la population, a effectué une tournée dans la préfecture Golfe du 23 au 25 novembre 2017.  Ce collectif a tenu un point de presse le jeudi 14 décembre 2017 à Lomé pour faire le point de cette tournée. Le CJD a par la même occasion dressé le bilan de ses activités depuis juillet 2017.

Dans les localités où la délégation du CJD s’est rendue notamment à Agoè Zongo et Baguida, elle a constaté des casses de bâtiments  publics et échangé avec les populations victimes. Plusieurs témoignages des victimes recensées ont été enregistrés.

  

A l’issue de cette tournée le Collectif, associations affiliées et partenaires ont adressé le rapport de ladite rencontre avec les victimes au Président de la République, à la Délégation de l’Union Européenne, aux Ambassades  de France, des USA, d’Allemagne et  à la représentation du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Togo.

Ils ont démontré dans ce rapport, que la crise que connait le Togo depuis le 19 aout entame la cohésion sociale, paralyse l’économie du pays et risque de conduire la nation togolaise à des lendemains incertains, selon le coordonnateur du CJD, M. Orphé Misétou ADOM.

Le collectif et ses partenaires par la voix de son coordonnateur, ADOM, ont déploré ces dérapages et invité tous les acteurs politiques à un dialogue autour d’une table en vue d’une sortir de crise durable au Togo.

Le CJD à l’issue de cette tournée ont apporté des soutiens financiers et matériels à plus d’une dizaine de victimes enregistrés à hauteur de 100.000 à  300.000 FCFA.

Le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) a pour vision principe de promouvoir le développement à travers la paix et la cohésion sociale.