Les autorités administratives et locales de la préfecture du Golfe sont en session budgétaire pour l’élaboration du budget primitif 2018 de cette préfecture. Les travaux de ladite rencontre ont été ouverts le mardi 19 décembre 2017 à Lomé, par le Col. Hodabalo AWATE, préfet du Golfe.

Les secrétaires généraux, les délégués spéciaux, chefs canton, présidents des CVD et CDQ de la préfecture du Golfe, auront à examiner et étudier durant deux semaines en commissions le projet de budget primitif de la Préfecture du Golfe gestion 2018 en vue de son adoption. Ce projet s’équilibre en recettes et en dépenses à Huit Milliards neuf cent quatre-vingt-quinze millions huit cent quatre-vingt-dix-huit mille (8.995.898.000) de Francs CFA.

En terme de mobilisation pour ce budget, 4.536.613.000 FCFA seront un apport de l’Office Togolais des Recettes (OTR) et 4.536.613.000 FCFA proviendront des recettes propres de la préfecture du Golfe.

Selon le Président de la Délégation spéciale de la Préfecture du Golfe, M. Kossi ABOKA, ce budget va permettre essentiellement de combler des chantiers encours et relever des défis liés aux développement de la préfecture du Golfe. En interne il contribuera à la formation des agents, et en externe il  permettra entre autres à la construction des marchés et ouvertures des voix et boulevards dans la préfecture.

52,679% du budget seront consacrés aux investissements dont l’acquisition de biens patrimoniaux, les travaux de bâtiments, les travaux de voies et des réseaux. Soit 4.738.988.739 de Francs CFA en terme d’investissement et 4.256.909.261 de Francs CFA en terme de fonctionnement.

Le projet primitif budgétaire de la préfecture du Golfe, une fois voté sera transmis au plus tard le 1er janvier 2018 au Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locale pour approbation.