La deuxième phase du processus de prise en charge psycho-médicale et l’indemnisation des victimes vulnérables identifiées par le Haut Commissariat à la Réconciliation et au renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), a pris fin le vendredi 22 décembre 2017, à Lomé.

Ils sont au total 28 pour cette deuxième étape, mais seulement 20 ont répondu présents.

Cette deuxième étape concerne les victimes de la région des Plateaux-Est. Elles ont bénéficié d’une prise en charge psycho-médicale et d’une indemnisation à hauteur du préjudice subi, a déclaré Madame Awa Nana Daboya, Présidente du HCRRUN. Elle a en outre fait le constat selon lequel la région des Plateaux-Est regorge plus de victimes mutilées et en situation de handicape.

Le processus de prise en charge médico-psychologique des victimes vivant dans des situations de vulnérabilité a démarré depuis le 12 décembre dernier à Lomé. Il s’inscrit dans la mise en œuvre du programme de réparation du HCRRUN.

La troisième étape est prévue pour la semaine prochaine. Elle va concerner les victimes de la région des Plateaux-Ouest et d’Aného.