La Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire (CRRH-UEMOA) a procédé à une cérémonie de signature des instruments juridiques de mise à disposition des ressources mobilisées entre son directeur général et les représentants des cinq (05)banques refinancées le vendredi 22 décembre 2017 au siège de la  BOAD à Lomé.

Cette cérémonie de signature marque la fin du processus de mobilisation des ressources à la disposition des cinq (05) banques actionnaires bénéficiaires de cette septième émission obligataire d’un montant de 25,1 Milliards de FCFA dénommée « CRRH-UEMOA 5,95% 2017-2029 », d’une durée de 12 ans et portant un taux d’intérêt de 5,95% l’an net d’impôt et taxes dans tous les pays de l’UEMOA.

La septième opération de refinancement porte à 132 Milliards de FCFA, le montant total de ressources mobilisées par la CRRH-UEMOA sur le marché financier régional en 5 années d’activités opérationnelles, pour le refinancement de prêts à l’habitat consentis par 34 banques refinancées couvrant les huit pays de l’Union, et 55 portefeuilles refinancés. Elle a pour but de mieux répondre aux attentes des ménages de l’Union en quête d’un habitant décent, par des crédits hypothécaires à des conditions de taux et de durée les plus compétitives.

 

La CRRH-UEMOA reste ouverte aux banques de l’Union désireuses de renforcer leurs concours au financement de l’habitat dans l’Union par le recours de ses services, avait souligné son directeur général, Christian N. D. AGOSSA.

Outre les banques refinancées, des administrateurs, des actionnaires et nombre d’invités ont honoré de leur présence cette cérémonie.

Rappelons que la CRRH-UEMOA est notée à l’échelle régionale avec perspective positive par l’agence Bloomfield Investment Corporation, ce qui en a fait l’un des risques de crédit les plus sûrs de l’UEMOA. Elle, établissement de place, a, à date, un actionnariat de cinquante-quatre banques commerciales de l’UEMOA, aux côtés de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), première institution de financement à long terme de l’UEMOA, de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), institution de financement à long terme de la CEDEAO, Shelter Afrique (SHAF), institution continentale dédiée à la promotion et au financement de l’habitat en Afrique, et la Société Financière Internationale (SFI), institution du Groupe de la Banque Mondiale dédiée au financement du secteur privé.