La troisième phase de prise en charge médico-psychologique et d’indemnisation des victimes vulnérables identifiées par le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a démarré le 27 décembre 2017 à Lomé.

Cette phase concerne les victimes de Kpalimé, de Tsévié et d’Aného. Elles bénéficient d’une prise en charge psycho-médicale et touchent  leur indemnisation, telle que élaborée dans le programme de réparation par la Commission Vérité Justice et réconciliation (CVJR). 91 victimes sont attendues pour cette étape selon Evalo WIYAO, 1er rapporteur du HCRRUN

Le programme de réparations est une recommandation de la CVJR, elle-même préconisée par l’Accord Politique Global (APG) signé le 20 Août 2006 entre les acteurs de la vie sociopolitique du Togo.