Les représentants de cinq pays notamment Bénin, Burkina Faso, Ghana, Niger et Togo valident depuis le mardi 9 janvier 2018 au siège de la BOAD à Lomé, un projet de 7 milliards de FCFA consacré au Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES). Ce projet à soumettre à cette institution avant le 15 janvier apportera aux agriculteurs l’information nette sur la pluviométrie.

Cette rencontre de deux jours vise à apporter aux agriculteurs des informations agro météorologiques, assister leurs groupements, et à les amener à maîtriser l’eau et gérer leurs pâturages. Ce projet de 7 milliards de FCFA a été retenu en juin 2015 à Bamako au Mali par les chefs d’Etat de la CEDEAO et de l’UEMOA et sera soumis au Fonds d’Adaptation aux changements climatiques.

Le directeur exécutif de l’Agence Régionale pour l’Agriculture et l’environnement de la CEDEAO, OUSSEINI Salifou a, à l’ouverture de l’atelier attiré l’attention des délégués sur l’endossement obligatoire du projet détaillé, les activités qui doivent être innovantes et à caractère régional.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Ministre de l’environnement et des ressources  ANDRE JONHSON et de Monsieur KOLANI KANFINTINE, expert en sécurité alimentaire à l’Agence Régionale pour l’Agriculture et l’environnement de la CEDEAO.