Les ministres en charge de la sécurité de cinq pays d’Afrique, notamment le Benin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo se sont retrouvés le mercredi 31 janvier 2018 à Lomé lors de la deuxième réunion du genre, afin de discuter des problèmes sécuritaires auxquels ils se trouvent confrontés.

L’objectif de cette réunion est de mettre en place des stratégies afin d’anticiper d’éventuelles crises sécuritaires qui pourraient survenir dans ces différents Etats.

Cette rencontre des ministres de la sécurité a été précédée de celle des experts de ces cinq pays, consacrée à l’étude et à la validation des conclusions de la session des chefs de services de renseignement et de sécurité, tenue le 30 janvier 2018 à Lomé. Ils ont  planché entre autres sur le programme de la formation dans le cadre de la coopération et sur le bilan des activités menées dans le cadre de l’Initiative d’Accra.

Selon le ministre de la sécurité de la protection civile, Damehame YARK, les résultats issus de l’étude des experts aideront les cinq Etats à mieux faire face aux défis sécuritaires de l’heure. Cette réunion permettra également à ces pays d’apporter une réponse au phénomène de terrorisme et d’assurer le bien-être des populations en matière de sécurité, a-t-il précisé