Le ministère de la santé et de la protection sociale et celui de l’agriculture de l’élevage et de l’hydraulique, en collaboration avec la banque mondiale ont procédé au lancement officiel du projet REDISSE-Togo. C’était le jeudi 1er février 2018 à Lomé, au cours d’un atelier de concertation nationale pour le renforcement du système de surveillance des maladies au Togo.

Ce projet qui couvre les quinze pays de la CEDEAO et la Mauritanie vise à renforcer les capacités intersectorielles nationales et régionales pour une surveillance collaborative de la maladie, et la préparation aux épidémies en Afrique de l’Ouest en jugulant les faiblesses des systèmes sanitaires humain et animal qui entravent la surveillance et riposte efficace des maladies. Le projet REDISSE appuyé par la banque mondiale d’un montant d’environ 21 millions de dollars Américains soit plus de 10,5 milliards de Francs CFA.

La cérémonie a été présidée par le représentant du  ministre  de la santé, Docteur TCHAMDJA Patougnima, qui a dans son intervention félicité le gouvernement togolais et toute l’équipe d’élaboration du présent projet pour les dispositions prises et les efforts consentis dont la finalité est le lancement de ce projet. Il a par ailleurs remercié la banque mondiale pour sa disponibilité à poursuivre son appui au gouvernement togolais.