Le comité de pilotage du bassin de la Volta, s’est réuni au Togo les 8 et 9 février  2018 à Lomé. Cette réunion s’est déroulée sous le thème de la lutte contre les inondations dans les préfectures environnantes du Bassin de la Volta.

L’objectif de cette rencontre est de renforcer la gestion des inondations dans le bassin de l’Oti à travers le développement d’un système de prévention des crues dudit bassin.

De ses travaux est né le système d’alertes précoces du bassin de l’Oti. Ce système qui couvre tout le bassin de la Volta du Togo au Ghana, permettra de fournir des informations sur le niveau d’eau réel dans le bassin de la rivière de l’Oti avec une avance de 24 à 48 heures.

Pour M. BAKA YOMA, Directeur Général de l’Agence Nationale de la Protection Civile, le modèle de système d’alertes précoces qui sera installé dans le bassin de la Volta permettra d’anticiper sur les crues et sur les éventuelles inondations dans le bassin du fleuve Oti. Cela permettra d’avoir des données scientifiques prévisionnelles des éventuelles crues afin de prendre des dispositions en amont pour éviter des problèmes.

Le Colonel Yark Daméhame, Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile,  qui a présidé la cérémonie, en réceptionnant le modèle, a déclaré que l’outil sera mis à disposition des ministères de la sécurité des différents pays afin qu’ils puissent mieux coordonner l’assistance et les secours des populations vulnérables. C’était en présence du Ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières M. André JOHNSON ; et du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique le Colonel OURO-KOURA Agadazi.

Le projet est financé par la Banque Mondiale qui continue de soutenir le gouvernement dans la gestion des catastrophes naturelles.