Le nouvel an chinois fêté le 16 février dernier est célébré en différé le vendredi 2 mars 2018 à l’Institut Confucius de l’Université de Lomé.

Cette fête qualifiée de fête agricole au départ dans les pays asiatiques, prend ensuite une ampleur culturelle et gagne toutes les villes. Festival le plus important pour la communauté chinoise à travers le monde et de façon générale pour les communautés asiatiques, elle signifie littéralement « nouvel an du calendrier agricole ». Fête agricole à l’origine pour sa spécificité en la célébration du début d’une nouvelle année du cycle agricole, aujourd’hui la tradition s’est adaptée aux temps modernes et on souhaite une bonne année dans toutes les activités.

Elle a mobilisé la communauté chinoise au Togo, les enseignants chercheurs de l’université de Lomé, les étudiants et corps enseignant dudit institut autour d’une multitude de manifestations culturelles.

Pour Monsieur LIU Yuxi, ambassadeur de la Chine au Togo, c’est une occasion pour lui d’encourager les étudiants de l’institut pour leurs efforts en faisant de la culture chinoise la leur.

Selon professeur TCHASSIM Koutchoukalo, Directrice de l’Institut Confucius de Lomé, c’est le lieu de remercier toute la communauté chinoise pour leur parfaite collaboration.