Les leaders des organisations professionnelles de commerçants et industriels et celles de la société civile, renforcent leurs capacités sur les protocoles de libre circulation des personnes et des biens le mardi 6 mars 2018 à Lomé.

Les promoteurs, par cette rencontre entendent permettre  à tous les acteurs d’être imprégnés des textes fondamentaux relatifs aux échanges commerciaux dans la sous-région.

Pour madame MOUTEGOTO Adéline, présidente du Groupe d’Action et de Réflexion sur l’Environnement et le Développement (GARED), il s’agit également d’augmenter le potentiel des échanges intracommunautaires.