Le ministère de l’agriculture et de l’élevage, à travers la fondation SOIF Togo et la Société Togolaise de Karité (STK), a procédé le mercredi 7 mars 2018 à Lomé au lancement de la filière Karité Togo.

Il s’agit de booster la culture du karité, une idée née du forum AGOA tenu à Lomé en août 2017, et d’éliminer la faim dans les zones rurales.

Trois cent (300) femmes des régions Centrale, de la Kara, et des Savanes ont été formées dans ce cadre sur la transformation du beurre de karité en plusieurs dérivés par la fondation SOIF Togo et la Société STK afin de valoriser le karité sur le plan international.

Pour la Directrice Générale de SOIF Togo, Mme Elisabeth PALI-TCHALLA, le Karité est un secteur porteur d’où la nécessité de fédérer les forces pour le label.

Le Ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Ouro-Koura AGADAZI, avait au paravent  rassuré les participantes de l’appui du gouvernement pour une appropriation du karité togolais.

Cette filière crée des avantages aussi bien sur le plan local que national. Elle est néanmoins peu connue des acteurs et fait face à de nombreux défis structurels et organisationnels dont la faible capacité de production sur le plan national et le manque d’équipements de transformation.