Le Fonds de Solidarité Africain (FSA) a tenu sa 18ème session ordinaire du Conseil d’Administration les 29 et 30 mars 2018 à Lomé afin d’examiner les résultats de l’An II de la mise en œuvre du Plan de Développement Stratégique à Moyen Terme (PDSMT).

Ce plan dénommé Plan « Expansion 2020 » constitue un outil de pilotage et de gouvernance du Fonds et traduit ses visions pour les années à venir.

Outre l’examen des résultats provisoires au 31 décembre 2017, certains points, notamment la note sur les interventions en refinancement et celle relative à la couverture des opérations d’importation et d’exportation, ont été également analysés par le Conseil d’Administration.

L’objectif de ces différentes notes est de doter le Fonds de Solidarité Africain d’outils adaptés afin de pouvoir couvrir les activités des Etats membres.

Selon M. Kossi TOFIO, directeur de cabinet au ministère de l’économie et des finances du Togo, représentant son ministre tutelle à l’ouverture des travaux, la note financière AA+ avec une perspective stable du FSA est une consécration des actions idoines et des initiatives heureuses en termes de gouvernance.

Créé en 1976, le FSA permet aux entreprises publiques et privées ainsi qu’aux Etats membres, d’accéder au crédit bancaire et de lever des fonds sur les marchés financiers, destinés à financer les projets d’investissement et les activités génératrices de revenus.